Assurance automobile : les bons gestes à adopter en cas d’accident

Les accidents de la route est une fatalité dans la vie quotidienne des conducteurs. Si ce contexte navrant se présente à vous, certaines mesures sont à prendre pour s’assurer que tout le monde est en sécurité, pour respecter la loi et pour lancer la procédure de demande d’indemnisation. Les étapes suivantes aident à prendre des décisions importantes si l’incident se produit.

Vérifier les blessures

Après l’accident de voiture, déterminer immédiatement si quelqu’un est blessé. Si c’est le cas, appeler l’ambulance et la police. Même si l’incident était mineur et que tout le monde est coopératif, penser à contacter la police. De cette façon, il y aura un rapport officiel à remettre à votre compagnie d’assurance. Pour plus de renseignement sur le sujet, n’hésitez pas à faire un tour sur cap-automobile.fr.

Se déplacer vers une zone plus sûre

Si les véhicules concernés sont encore opérationnels, les faire monter sur l’accotement ou les sortir de la route principale pour éviter d’être heurté par les véhicules qui s’approchent.

Échanger des informations et documenter l’accident

Dans un premier, il faut communiquer son nom et son adresse à toutes les personnes concernées si l’accident a causé des dommages ou des blessures. Après cela, les informations et des détails sur l’assurance doivent être échangés avec le(s) autre(s) conducteur(s). Prendre également note des données sur les divers passagers et les témoins de l’accident.

Néanmoins, il faut obtenir autant de renseignements que possible. Ce sont : les photos des destructions éventuelles, le numéro du rapport de police, le nom et le numéro de téléphone de l’agent de police et des notes personnelles sur ce qui s’est déroulé pendant l’incident.

Déterminer la couverture d’assurance applicable

La façon dont le processus de demande d’indemnisation se déroule pour après un accident de voiture dépend de la personne responsable et des types de couvertures dont l’assuré et l’autre conducteur disposent.

Présenter une demande d’indemnisation auprès de l’assurance

Dans un premier temps, téléphoner à la compagnie d’assurance dès que possible, idéalement au moment de l’accident. Elle demandera quelques informations sur le véhicule assuré et sur les autres véhicules impliqués. Ensuite, déposer une demande d’indemnisation auprès de la société d’assurance et être prêt à payer une franchise. L’assureur communiquera avec la compagnie d’assurance de l’autre conducteur et remboursera la franchise si nécessaire.

La compagnie d’assurance de l’autre conducteur enquêtera pour savoir si son client est responsable. Ensuite, soit on vous demandera un devis de réparation, soit un expert en sinistres évaluera les dommages. La compagnie peut couvrir les frais médicaux. Mais dans les deux cas, vous ne serez remboursé qu’à concurrence des limites de responsabilité du conducteur responsable.

Que faire si je ne fais pas de demande d’indemnisation ?

La présentation d’une demande d’indemnisation n’est pas toujours nécessaire. En cas de règlement à l’amiable, informer quand même l’assureur de l’accident, car l’autre conducteur peut essayer de faire une réclamation discrètement.

Un accident peut laisser même le conducteur le plus expérimenté épuisé, mais en suivant ces étapes, vous pouvez vous protéger contre des soucis inutiles. Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur la collaboration avec votre compagnie d’assurance pour faire réparer votre véhicule aussi facilement et rapidement que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *