Décrocher son permis de conduite à l’étranger, une bonne idée ?

Délais d’attente assez longs et addition salée sont deux raisons qui poussent certains franciliens à vouloir passer leur permis de conduite à l’étranger. En effet, l’examen pour l’obtention d’un permis de conduire français fait un peu tout dans l’excès et cela, pas forcément dans le bon sens alors que ce n’est vraiment pas le cas pour ses pays voisins (Espagne, Slovaquie, Pologne…) Les pays membres de l’Union Européens proposent de passer votre permis de conduite moins cher et pour rapidement alors pourquoi ne pas tenter votre chance à l’étranger ?

Permis de conduite français : des délais souvent très longs

Dans l’Hexagone, les candidats à l’examen en vue de l’obtention d’un permis de conduire français devront débourser environ 1484 € dans le Nord contre environ 2140 € à Paris. L’examen passé, il faut ensuite attendre généralement 3 mois en moyenne entre deux places à l’examen pratique. Cet écart peut bien sûr,  doubler d’un département à l’autre. Pour pouvoir accéder à son permis de conduire en France, il ne faut donc être ni disposant de peu de moyen financier, ni pressé. Cela représente quand même une sacrée combinaison.

Pourquoi l’étranger ?

Dans les pays étrangers mais toujours membre de l’UE, les tarifs et les délais d’attente sont souvent beaucoup moins élevés qu’en France. Bon nombre de candidats au permis de conduire rêvent souvent des 20 dollars nécessaires pour se présenter à l’examen aux Etats-Unis même si au final, le tarif total du permis, avec des leçons prises dans une école de conduite revient à environ 1000 dollars.

Échanger ou pas son permis avec un permis français?

Si vous décrochez votre permis de conduire dans un pays membre de l’EEE, vous avez la possibilité de circuler en France sans devoir échanger votre permis. Cependant, si vous avez passé votre examen dans un pays hors de l’UE, vous devez échanger votre sésame contre un permis français dans un délai d’un an, une fois rentrée dans le pays. Il en est également ainsi si vous commettez par exemple une infraction avec retrait de points, voire avec suspension du permis pour un permis validé dans un pays de l’UE. En effet, si votre permis obtenu dans un pays membre de l’UE a été suspendu ou annulé, votre nouveau permis sera automatiquement invalidé lors des contrôles. Pour échanger votre permis, vous devez aller en préfecture et fournir un dossier comportant de nombreux documents  prouvant votre résidence effective dans le pays où vous l’avez obtenu. Si vos documents ne sont pas rédigés en langue française, ils doivent être accompagnés d’une traduction effectuée par un traducteur assermenté.  L’échange de permis se fait dans un délai assez bref, selon le département.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *