Faire soi-même son vidange moto

L’entretien est la clef de la durabilité de votre moto. Remplacer l’huile prévient l’usure des cylindres, des pistons et des bielles. C’est pour dire que c’est le cœur que vous entretenez en faisant votre vidange périodique. Vous pouvez emmener votre moto chez le concessionnaire ou un garagiste pour le faire. Il vous demandera deux ou trois heures pour le faire, selon la liste d’attente. Ou alors, vous pouvez le faire vous-même. Cela vous prendra au grand max 1h. Vous ferez également un peu d’économie sur les frais garages, non négligeables. Nous vous dévoilons comment vous y prendre comme un pro de la mécanique moto.

Le cycle de vidange

Une moto mal lubrifiée sera toujours moins agréable à conduire. Vous aurez entre les jambes un engin bruyant. Parfois même, il aura tendance à chauffer un peu plus. Eh oui, l’huile participe également au refroidissement du moteur de votre deux-roues. Vous ressentirez à coup sûr une perte de vivacité et des trous dans les accélérations. Les constructeurs préconisent une vidange annuelle. En réalité, plus vous roulez, plus vous aurez besoin de faire votre vidange plus souvent. Entre 5000 et 10 000km, c’est la distance parcourue qui nécessite un changement d’huile. Attention, si vous entreposez trop longtemps votre moto, une vidange s’impose également. Le lubrifiant perd ses caractéristiques lorsqu’il est laissé inactif.

Que prévoir pour faire la vidange ?

Vous aurez besoin d’une huile cachetée, du même genre que le précédent. Attention, utilisez un lubrifiant fait pour votre type de moteur. De préférence, il vaut mieux garder la même marque de lubrifiant pour que votre moto garde les mêmes performances. Munissez-vous également d’une trousse de clé. Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas non plus un travail herculéen à faire. Prévoyez également un filtre à huile neuf tous les 2 vidanges. Vous pouvez le remplacer à chaque fois, mais cela ne fera qu’augmenter votre budget. Une fois sur deux, c’est amplement suffisant. Si vous le faites, prévoyez une clé à sangle. Enfin, prenez un réceptacle, plat mais suffisamment grand pour recevoir l’huile vidangée. Et voilà, vous êtes prêt.

Le gros du travail de vidange

Allez sur une surface plane et propre, et mettez votre moto sur la béquille. Identifiez l’écrou de vidange et disposer le récipient en dessous pour récupérer l’huile. Il est important que votre moto soit à chaud avant de vidanger le carter. L’huile fluide coulera plus vite et en totalité, sans laisser de dépôt. Déposer l’écrou de vidange avec la clé appropriée et laisser couler l’huile. A la fin, secouer un peu la moto pour vérifier que tout est bien parti. Resserrez ensuite l’écrou. Si nécessaire, remplacez le filtre à huile en utilisant la clef à sangle. Vous pourrez resserrez le nouveau filtre juste avec la main. Mais lubrifiez-le avant de le monter. Commencez le remplissage de votre moteur jusqu’à atteindre l’entre-milieu mini/maxi. Démarrez ensuite votre moteur et laissez tourner au ralenti pendant une ou deux minutes. Éteignez et revérifiez le niveau. Rajoutez un peu si c’est redescendu. Et voilà, 1h chrono, vous avez réussi votre vidange tout seul, comme un pro. C’est simple la mécanique moto. Faites maintenant un tour, vous verrez comme c’est agréable. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *