Le monde de la moto est de nouveau endeuillé

Ce dimanche dernier, lors du premier tour de la 2e course du championnat de France Superbike Trophée Pirelli sur le circuit Bugatti du Mans, plusieurs pilotes ont chuté ensemble. Dès le premier tour, Adrien Protat, âgé de 27 ans, a chuté au niveau de la passerelle Dunlop vers 15h45. Le conducteur a été immédiatement pris en charge sur les lieux de l’accident par les médecins du service médical de l’Automobile Club de l’Ouest. Dans un état grave, Adrien Protat a été trouvé en état grave qui a été transféré ensuite au Centre Médical du Circuit où il est décédé juste après son arrivée.

Fils d’un ancien vainqueur des 24 Heures du Mans

Membre du team FP Racing, Adrien Protat était le fils de Frédéric Protat, vainqueur des 24 Heures du Mans en 2006 et qui avait participé à de nombreux Grands Prix Superbike entre 1991 et 1997.

Et la suite des épreuves ?

Suite à l’annonce de cette tragique nouvelle, les autres épreuves prévues dimanche ont été annulées par les organisateurs du Championnat de France de Superbike. Selon l’AFP – Agence France-Presse, les circonstances précises de l’accident ayant entraîné la mort d’Adrien Protat n’ont pas été encore totalement déterminées. De nombreux messages de condoléances et de soutien ont été adressés aux proches du jeune homme via les réseaux sociaux.

Le mois de mars est vraiment lourd pour les motards

Le monde de la moto et de l’endurance est en deuil. Avant le décès de Adrien Protat, le pilote officiel du SERT (Suzuki Endurance Racing Team) en Championnat du Monde d’Endurance appelé Anthony Delhalle est décédé le 9 mars dernier à la suite d’une chute survenue sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro. Le Français était au guidon de la nouvelle Suzuki GSX-R 1000R engagée en compétition cette année. Directement pris en charge par les pompiers après sa chute, le pilote Suzuki se trouvait dans un état critique. Anthony Delhalle a été évacué peu avant 11 heures, mais son décès a ensuite été confirmé par Suzuki vers l’après-midi. Âgé de 35 ans, le pilote du Suzuki avait été sacré 5 fois champion du monde d’Endurance avec le SERT. De plus, il se préparait déjà en vue des 24 Heures du Mans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *