Ce qu’il faut connaître sur les moteurs turbo

Si vous avez acheté une voiture dotée d’un moteur turbo chez un mandataire auto IES, n’oubliez pas de bien préserver son turbo. Ce dernier est un des éléments mécaniques du moteur (essence ou diesel) qu’il faut entretenir soigneusement, car il pourrait engendrer des dégâts majeurs en cas de négligence. Il faut savoir que cette pièce est lubrifiée par l’huile moteur et cette dernière doit être, de préférence, recommandée par le constructeur. La vidange joue alors un rôle important dans son bon fonctionnement. Par ailleurs, il existe d’autres façons de garder un turbo en état.

Lors du démarrage à froid, par exemple, attendez quelques minutes avant de partir. Cela a pour but de faire monter l’huile à bonne température et qu’elle atteigne toutes les parties du moteur. Ainsi, vous éviterez les frottements par manque de lubrification. En outre, lorsque vous êtes sur route, faites en sorte de ne pas accélérer trop brusquement tant que le turbo n’est pas encore chaud. Quand vous allez vous arrêter, laissez tourner le moteur pendant environ une minute avant de l’éteindre.

Toujours enlever les résidus crasseux dans le turbo

En prenant soin de votre turbo, vous limiterez les éventuelles casses dues à la saleté. Il faut savoir que l’encrassement de cet élément du moteur peut conduire à un remplacement même de la pièce. De plus, cette opération est généralement coûteuse. Rajouté à cela, il y a aussi le paiement de la main d’œuvre. Au total, les travaux d’entretien et/ou de réparation vous coûteront entre 500 € et 2000 €. Si vous souhaitez économiser de l’argent, vous pouvez nettoyer votre turbo, mais vu que ce procédé est assez délicat, il est préférable d’emmener votre voiture chez un mécanicien spécialiste du turbo.

Il convient de noter que le résultat ne sera pas toujours garanti à 100% même après avoir fait appel à un professionnel. Par ailleurs, si par hasard, vous comptez changer de voiture après qu’elle ait été envoyée chez le garagiste, vous pouvez éventuellement vous adresser à un mandataire auto IES. Ce courtier saura vous dénicher le modèle le plus approprié à votre goût et à vos exigences.

Quels sont les signes de dysfonctionnement d’un turbo ?

Comme toutes les pièces du moteur, le turbocompresseur s’use à mesure que vous utilisez votre véhicule. Vous saurez qu’il ne fonctionne plus correctement lorsque vous ressentez une perte de puissance du moteur et que celle-ci s’accompagne de fumées bleues. Dans ce cas, il se pourrait que c’est le cœur même du turbo qui est endommagé, notamment, et souvent, les ailettes de la turbine. Si la source du problème est bien confirmée par un professionnel ou un mandataire auto IES, alors il n’y a plus aucune solution, car vous devez remplacer votre turbo. En outre, une puissance limitée du moteur, la présence de fumée noire ainsi que les à-coups constituent des signes négatifs pour le turbo. Tout cela est généralement dû à une anomalie au niveau du système de régulation de la géométrie variable. Enfin, la saleté est la cause fréquente d’un souci du bon fonctionnement du turbo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *