Le troisième manche du championnat du monde d’endurance

Les organisateurs des 24 Heures du Mans ont dévoilé le programme de la 85e édition du classique sarthois. Cette édition qui semble le troisième manche du Championnat du monde d’endurance de la FIA et aussi sommet du calendrier mondial, constituera un plateau total de 60 voitures au départ des 24 Heures. Ils sont répartis en quatre catégories telles que : Le Mans Prototype 1 qui assemble 6 voitures, Le Mans Prototype 2 25 voitures, 13 voitures pour Le Mans GTE Prototype et 16 pour GTE Am. Programmée pour le 17 et 18 juin 2017, cette saison vous offrira de belles nouveautés. Ne manquez surtout pas ce tour d’horizon.

Le grand rendez-vous incontournable de cette année

Après l’édition 2016 qui est restée gravée dans les mémoires, les 24 Heures du Mans 2017 semblent surement très attendues. De ce fait, l’ACO a lancé la saison 2017 de l’endurance qui aura lieu le 17 et 18 juin prochain. Ce sera un plateau de 60 voitures qui parait annoncé au départ de la 85e édition des 24 Heures du Mans. Ce programme constitue donc de 31 prototypes et de 29 GT en démontrant la fabuleuse attractivité de l’épreuve avec 39 équipes engagées qui représentent 16 nationalités des quatre coins du monde. Les organisateurs ont déclaré la liste des remplaçants qui comportent deux équipes, l’une pour la catégorie LM P2 et l’autre pour la catégorie LM GTE Am.

Parlons de ces différentes catégories

LM P1

Le grand japonais Toyota déposera toutes ses chances en alignant trois prototypes de sa TS050 hybride afin de contrer les attaques de son rival allemand Porsche. Son objectif semble de prendre sa revanche contre la Porsche allemande en 2016 qui s’est sortie vainqueur de ce duel et a remporté le premier succès très attendu. Le programme des LM P1 se complètera par une machine non hybride emmenée par Robert Kubica, l’ancien pilote de F1.

LM P2

Avec un plateau record de 25 nouvelles machines, cette année sera celle des LM P2. Depuis le 1er janvier 2017, ils ont opté un nouveau règlement technique comme l’amélioration de la performance de ses nouveaux prototypes, la maîtrise des coûts et la qualité de service liée à l’exploitation du moteur. Avec ses voitures très performantes, ils garantirent un meilleur spectacle en piste auprès de ses spectateurs.

LM GTE Pro

La future Porsche 911 RSR a effectué sa première course lors du plateau des 24 Heures de Daytona, le janvier dernier. Cependant, son but est de frotter aux Ferrari 488 GTE, Aston Martin V8 Vantage GTE et Ford GT en championnat du monde d’endurance (WEC). L’équipe américaine Risi Competizione viendra compléter également ce plateau très intégral. D’ailleurs, toutes les équipes engagées en FIA WEC se débattront le titre de champion du monde d’endurance des fondateurs GT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *